Music identité: Akim El SIKAMEYA

Par défaut

 

musique.jpg

technorati.gifVoici ma nouvelle découverte artistique et musicale grâce en grande partie à la plateforme MySpace un véritable grenier a artistes ou j’ais découvert Akim El SIKAMEYA, un artiste plein de vigueur, d’idées et de talent, un musico-révolutionaire qui a donner un nouveau cens et un rythme inégalable à la musique arabo-andalous, Sa force c’est la scène, mais surtout sa capacité à faire partager l’exigence d’une musique de qualité à un public extrêmement varié, de tous âges, religions, et nationalités. Akim est celui qui réussit le pari de rendre populaire la musique arabo-andalouse et la philosophie qu’elle véhicule.

Si Akim est né à Oran, capitale du raï, sa famille est originaire de Tlemcen, une ville où larabo-andalous constitue le patrimoine culturel populaire – puisquon y fait véritablement la nouba à chaque baptême ou mariage. C’est pourquoi ses parents l’envoient dès 8 ans apprendre l’arabo-andalou classique à l’école de renommée internationale Nassim El Andalous, une école qu’il fréquente pendant 16 ans. Parallèlement, il intègre l’orchestre du collège Montesquieu dont la directrice est une grande amatrice de musique. L’enfance d’Akim baigne donc en permanence dans la musique, et il prend très tôt lhabitude, dans cette ville cosmopolite, de jouer pusieurs styles musicaux : tout en connaissant parfaitement le répoertoire du Juif Salim Hillali, il fait danser ses amis au son du raï et des chants populaires marocains.

L’idée de moderniser la musique arabo-andalouse pour la rendre aussi populaire que le rai apparait plus tard, en 1990, date à laquelle Akim fonde un groupe (El Meya). Pour ce groupe, il transforme pour la première fois des noubas en chansons, ajoutant une guitare flamenca et un piano à une musique qui ignorait ces instruments.

Mais c’est véritablement l’expérience de l’exil, donc du métissage intérieur, qui va donner son envol à la musique d’Akim. Il quitte l’Algérie en 1994 pour Marseille, où il devient très vite El Sikameya (croisement de sika et de meya, deux des noubas les plus jouées de la musique arabo-andalouse), avec un premier album, Atifa-Oumi, sorti en 1999. Cette date marque le véritable début d’un style qui n’appartient qu’à lui : la chanson arabo-andalouse, expression contemporaine et moderne d’une musique pluricentenaire. Ce faisant, et c’est très important, il ne fait que réactualiser l’esprit de l’Al Andalus dans lequel cette musique a vu le jour, à savoir un esprit d’échange et de respect mutuel entre trois cultures (chrétienne, musulmane et juive) différentes mais finalement proches.

Son deuxiéme album sortie en 2006 "Aïni Amel " est un univers arabo-latin enchanteur, où lon retrouve lOrient naturellement, le flamenco, des cadences afro-hispaniques, des ballades sereines, le tout pimenté de couleurs celtiques, tziganes, bossa

Akim El Sikameya chante avec la sensibilité de son époque des amours heureuses et des douleurs pudiques. Je ne suis pas un rebelle, ni un révolté. Je cherche juste lessence de la musique que jaime pour lui donner sa dimension naturellement universelle et moderne raconte Akim qui a fait appel à plus de 20 musiciens algériens, anglais et français pour réaliser son disque, entre Londres et Paris.

 

aini-amel.jpg

"Aïni Amel"avec Bonus DVD sortie le 27 Mars 2006 (Lila Records / Nocturne)

Pour plus d’informations sur Akim El Sikameya voici quelques adresses:

www.akimelsikameya.com

www.myspace.com/akimsikameya

www.akimelsikameya.com/akim_el_sikameya.wmv

 

 

Akim EL SIKAMEYA

email : akim@akimelsikameya.com

Lila Records:
Tel/fax 01 48 06 03 32

lilarecords@akimelsikameya.com

Concerts :

Les Voix Andalouses

Tel/fax: 01 48 06 03 32

voix@akimelsikameya.com

Service presse:

EARCOM
3 rue de l’asile Popincourt

75011 Paris – France

tel/fax: (33) 1 40 220 527

 

News Event’s: 2e édition de l’Apero shortZ festival

Par défaut

technorati.gif Voila un festival très sympa que je viens de découvrir, l’Apero Shortz un festival de court métrage une belle initiative et une bonne ocasion de découvrire de jeunes cinéastes, peut étre les futures Spielberg , Luc Besson, Brian De Palma ou Martin Scorsese.
Le festival se déroule du 21 juillet au 8 septembre 2007, tous les samedis à 20h au Divan du Monde, entrée libre et Happy Hours

Le Défi Mini shortZ du Festival Apéro shortZ 2007 c’est un film fait en 72h selon 5 contraintes une bien curieuse façon de faire un film tout cella régis par des règlements et des contraintes spécifique, vous pouvez vous inscrire si cella vous intéresse sur l’un des sites proposé en bas de cette page (Inscription valable pendant toute la durée du Festival)

l_e74f1b18aa6db819f587b098de4325e4.jpg

Adresse:
Divan du Monde

75, rue des Martyrs
75018 Paris
M° Pigalle, Abbesses ou Anvers
Tel : 01 42 52 02 46

sites web:
www.divandumonde.com
http://myspace.com/divandumonde

http://www.artalent.fr/cinema/

banniere_apshortz_2007.gif

Voici les thèmes des différentes soirées de cette année 2007 :

- 21 juillet 2007 – Love / L’Amour et ses petits contrariétés…
- 28 juillet 2007 - Les Fanatiques
- 4 août 2007 - Spasmes
- 11 août 2007 - Poker & Autres jeux
- 18 août 2007 - Sex(y) & Gays
- 25 août 2007
– Bienvenue dans le Monde Réel
- 1er septembre 2007 – Collection CANAL +
- 8 septembre 2007 – Remise des Prix

 

Music identité: KARIM ALBERT KOOK

Par défaut

technorati.gif Musicien de talent, guitariste et chanteur de blues, la musique de Karim est une "World Music" qui se rapproche de ses racine, sa musique est une histoire de métissage entre les cultures et les musiques d’Afrique et d’ailleurs, un mélange des sonorités entre musique traditionnelle maghrébine et occidentale.

Derbouka, mandole, hajouj et autres percussions se mélent au génie de Karim et de sa guitare pour donné une sonorité unique d’un blues revisité par Albert kook.

A découvrire ou a redécouvrire l’Album "Barbes city limit Blues"

karim.jpg

Plus d’infos sur: http://www.karimalbertkook.com

 

Karim Albert Kook, Lotfi Attar, Ines : Ain’t No Sunshine

Le nouveau Blog du Festival du Raï

Par défaut

technorati.gif Voila enfin la nouvelle version de l’incontournable Blog du Festival du Raï, après un ans et demis de service et plus de 50000 visiteurs, sans oublié 136320 pages vue au total.

Le blog se fait une cure de jouvence pour une meilleur fluidité de connexion ainsi qu’un design plus moderne, tout ça pour les amoureux et les fanas du RAï made in Bladi;)

festival.jpg

http://festivalrai.wordpress.com

Albums de la semaine

Par défaut

technorati.gif Voila mon habituelle selection d’album a écouté sasn modération, bonne journée a tous;)

Mon coup de Coeur: Manu Chao: Rainin In Paradize
5060107721234.jpg

Make Some Noise: The Amnesty International Campaign To Save Darfur
093624995098.jpg

Part Monster: Piano Magic
0000134692.jpg

L’incontournable groupe dont je suis Fan: The Police, sortie en 2007 chez Universal, Polydor un double album d’exception qui retrace leurs fabuleux talent musicale avec des titres remasterisé tel que Can’t Stand Losing You, Message In A Bottle, Roxanne, un petit bijou pour les mordues de Police et de Sting)
00602517361492.jpg

Editors: An End Has A Start chez [PIAS] Recordings
5413356133080.jpg

Event’s: Live Earth 2007

Par défaut

earth.jpg

technorati.gif Live Earth se veut être le porte drapeau de la prise de conscience collective sur les changements climatiques de notre planète. Les concerts auront lieu simultanément dans sept pays le 7 juillet 2007, Les principaux concerts auront lieu successivement à Sydney, Tokyo, Shangaï, Johannesburg, Hambourg, New York, Londres et Rio. Cet évènement international, auxquels participeront une pleiade de stars, 150 au total, dont Madonna, Genesis, Kanye West, les Red Hot Chili Peppers, les Beastie Boys, Police et Pharrel Williams, sous la bannière de Save Our Selves (S.O.S.) et de "The Alliance for Climate Protection", L’objectif de ces dernières est de faire progresser les programmes internationaux de lutte contre la crise climatique en utilisant la puissance collective de ses membres pour atteindre le public dans tous les coins de la planète par le truchement de la télévision, de la radio, du cinéma et d’Internet, elles espèrent ainsi rassembler plus de deux milliards de spectateurs, tous supports confondus.
Outre les huit concerts principaux, six mille autres manifestations de taille plus modeste sont prévus durant cette journée de mobilisation internationale contre les menaces sur l’équilibre environnemental.

Pour plus d’infos: www.liveearth.org


Red Hot Chili Peppers – Live Earth Live from London 07.07.07

live.jpg