NÉBIL KAROUI, P-DG DE NESSMA TV, ANNONCE LE PROGRAMME DU RAMADHAN 2012

Par défaut

L’Algérie fortement représentée

Après l’évènement “Tahya El-Djazaïr” et la couverture des élections législatives du 10 mai dernier, Nessma TV offre, dans sa programmation spéciale Ramadhan, une belle part à l’Algérie. Des stars du petit et du grand écran ont pris part aux productions de Nessma TV.

Nébil Karoui, président-directeur général de Nessma TV, a animé, hier matin à l’hôtel Sofitel, une conférence de presse durant laquelle il a décliné les grandes lignes de la programmation, spéciale Ramadhan, de sa chaîne. M. Karoui a d’abord indiqué que Nessma TV était à présent “accréditée en Algérie”, tout en soutenant que “nous n’avons jamais eu de problèmes avec les autorités algériennes, même avant l’obtention de l’accréditation. Nous étions tolérés. Mais à présent, nous pouvons travailler en toute liberté, et avons plein de projets pour l’Algérie”. Il a également rappelé que Nessma TV était très regardée et appréciée en Algérie, tout en révélant que “nous avons appris que nous avions la plus grande audience en France auprès de la communauté maghrébine”.
Pour le Ramadhan 2012, Nessma TV a produit “environ 90 épisodes de séries : 30 épisodes algériens, 30 tunisiens et 30 autres épisodes algéro-tunisiens”. L’Algérie sera fortement présente dans les programmes de Nessma TV et largement représentée par de grands noms de la comédie et du cinéma, notamment Sid-Ahmed Agoumi — qui participe à quelques épisodes de la série Dar El-Wazir —, Kamel Bouakkaz, Farida Krim, Razika Ferhane, Nawal Zaâter, Mourad Chaâbane, Linda Yasmine, etc. Les téléspectateurs auront droit à la deuxième saison de Zayen Saâdek, réalisé par le Tunisien Lasaâd Ouaslati. Une série avec un casting 100% algérien. Même si elle connaissait un très grand succès, la sitcom Nsibti Laâziza n’a pas été reconduite, et ce, suite au décès, le Ramadhan dernier d’ailleurs, d’un des personnages principaux, Sofiane Chaâri. Une autre comédie a donc été conçue. Dar El-Wazir qui raconte les aventures d’un ministre déchu, marié à une Algérienne, à qui il arrive de nombreuses aventures. Une comédie sur un fond de Printemps arabe. Pour les beaux yeux de Catherine est une autre série dramatique, produite par Nessma TV. L’intrigue se situe deux années avant la chute du régime de Ben Ali, dans un village de pêcheurs, inerte, où les jeunes sont obsédés par la harga. “J’ai choisi le scénario qui parlait le moins de la révolution. Le traumatisme est très grand en Tunisie et il n’y a pas de recul”, déclarera Nébil Karoui. Outre le volet production, la chaîne a acheté également les droits de diffusion de la mégaproduction, Omar Ibn Al-Khattab (coproduit par MBC et Qatar TV) : une série de 31 épisodes, tournés en 300 jours avec 3 000 comédiens. M. Karoui a préféré comparer cette série qui risque de susciter une polémique — en raison de la représentation du compagnon du Prophète (QSSSL) — à la série iranienne, Youssef : Omar Ibn Al-Khattab, c’est plutôt ‘Youssef’ que ‘Persépolis’. C’est une série qui est produite par le Qatar et MBC, donc d’un côté El-Qaradhaoui et de l’autre, la famille royale saoudienne. Mais ça ne va pas empêcher des voix qui s’élèveront. Pour rappel, les droits de diffusion de cette série-événement ont également été acquis par la Télévision algérienne. Reste à connaître à présent les horaires de diffusion sur les différentes chaînes ! Nessma TV proposera également pour ce Ramadhan “les Guignols du Maghreb”. “On s’est entendu avec Canal +. On veut rire de nous-mêmes, mais on ne veut pas régler des comptes avec des personnes ou être méchants avec les gens. Ce programme durera 5 minutes, et à la fin du Ramadhan, on l’intégrera dans Ness Nessma”, a expliqué M. Karoui. Et d’ajouter : “On va lancer un atelier d’écriture dans le Maghreb. D’ailleurs, le Hic participera à l’écriture”. À la  question de savoir s’il y aura des personnalités politiques algériennes qui figureront dans ce programme, M. Karoui répondra en montrant une photo de la marionnette-guignol d’Abdelaziz Belkhadem. “Il y aura Obama, Sarkozy, Hollande et les autres. Les marionnettes-guignols sont en fabrication”, a-t-il appuyé. L’émission Jek El-Marsoul sera diffusée tous les jeudis soir sur Nessma TV, ainsi que Couzinetna Hakka où trois chefs (un Algérien, un Tunisien et un Marocain) partageront leurs recettes avec les téléspectateurs. Les amoureux des sports olympiques ne seront pas servis cette année sur Nessma TV, car pour le P-DG de la chaîne : “Il fallait faire un choix. On avait la possibilité de couvrir l’évènement des Jeux olympiques, mais malheureusement, cela tombe avec le mois de Ramadhan.” Mais il y en aura pour tous les goûts durant ce Ramadhan sur Nessma TV. M. Karoui a, en outre, annoncé qu’“après le mois sacré, on réfléchit à des programmes hebdomadaires dans le cadre des célébrations du cinquantenaire de l’Indépendance. On fera des choses différentes”.

Par : Sara Kharfi/ LIBERTE

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s