AFGHANISTAN/ Ben Laden est mort, mais la guerre continue

Par défaut

La disparition de Ben Laden ne change rien ou presque pour les Afghans. La tentation de retirer les troupes serait une erreur fatale, estime Wojciech Jagielski, spécialiste de la question afghane.

© AFP

Un soldat américain dans la province de Paktika (sud-est de l’Afghanistan).

a mort de Bel Laden ne va pas affaiblir les talibans. Bien qu’ils aient offert l’hospitalité à Al-Qaida et partagé le fanatisme de ses chefs, ils ont rejeté pendant des années le terrorisme comme méthode de guerre. Après l’invasion américaine 2001, les talibans et Al-Qaida ont fui au Pakistan et leurs chemins se sont pratiquement séparés. Les chefs d’Al-Qaida rêvaient d’une guerre sainte et mondiale contre l’Occident. L’Afghanistan, le Pakistan, l’Irak la Somalie ou encore la Tchétchénie n’étaient pour eux que de petits éléments dans une bataille globale. En revanche, les talibans rentrés au pays pour poursuivre le combat contre les troupes étrangères n’ont manifesté aucun intérêt pour l’étranger. De nombreux volontaires étrangers ont pris part à la guerre en Afghanistan, mais aucun Afghan ne figure parmi les auteurs des attentats et des attaques armés dirigés contrée l’Occident en dehors de l’Afghanistan.

Même si Al-Qaida devait disparaître avec la mort de son chef, la guerre en Afghanistan se poursuivrait avec la même intensité et le même scénario. Les partisans afghans n’ont jamais fait partie d’Al-Qaida et c’est elle, tout comme dans les années 90, qui avait plus besoin d’eux. "La guerre en Afghanistan durera jusqu’au départ du dernier soldat étranger". C’est par ce communiqué du samedi 30 avril, les talibans ont ouvert une nouvelle saison guerrière. Dans les négociations secrètes menées avec les représentants de l’Occident, les émissaires talibans ont affirmé qu’ils étaient prêts à veiller à ce qu’aucun étranger soupçonné du terrorisme ne trouve refuge en Afghanistan. Pour l’Occident, de plus en plus réticent à la présence militaire, une telle promesse est déjà une tentation.

Les invasions américaines en Afghanistan et en Irak ont été menées dans le cadre d’une "guerre contre le terrorisme". La mort de Ben Laden, émir en chef du "terrorisme international", pourrait fournir aux Américain un prétexte pour annoncer que l’objectif de la guerre en Afghanistan est atteint et que rien ne s’oppose au retrait de leurs troupes d’Afghanistan. Dans les années 80 les Américains ont soutenu les partisans afghans, devenus aujourd’hui leurs ennemis, pour nuire à l’armée soviétique qui occupait l’Afghanistan. Quand les soldats soviétiques épuisés par dix ans de guerre ont quitté le pays, les Américains sont aussi partis. Plus personne en Occident ne s’est alors intéressé à l’Afghanistan, aux Afghans et à leurs guerres intestines qui ne menaçaient pas l’ordre mondial. Si en 1996, les talibans n’avaient pas invité Ben Laden banni du Soudan, ils auraient probablement gouverné à Kaboul jusqu’aujourd’hui et l’Occident se serait limité au rituel de condamnations périodiques.

Si l’Occident avait la certitude de ne pas voir les talibans gouverner à Kaboul, il retirerait ses troupes dès aujourd’hui. Une fin précipitée de la guerre en Afghanistan et un retrait militaire assureraient à l’Occident une illusion de paix et de victoire. Pour les Afghans, comme en 1991, ce serait la menace de nouvelle guerre civile destructrice, d’effondrement de l’Etat et d’armée en principautés rivales, pillées par les ministres et généraux transformés en chefs de guerre et en khans. L’Afghanistan plongé dans la guerre de tous contre tous n’a pas empêché les dirigeants occidentaux de dormir, jusqu’à ce que Ben Laden et Al Qaida ne se l’approprient.

Wojciech Jagielski/ Gazeta Wyborcza


About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s