Affaire Sonatrach: Sonatrach se constitue partie civile, Khelil lâche Meziane

Par défaut

Les avocats initialement désignés par Sonatrach pour défendre ses hauts dirigeants se sont retirés, et il va falloir à Mohamed Meziane et ses collègues assurer leur propre défense.

Une semaine après avoir été étalée au grand public, l’affaire Sonatrach vient de connaître un rebondissement spectaculaire : les cadres dirigeants incriminés dans cette affaire sont lâchés par leur société qui s’est, enfin, constituée partie civile.
Les avocats initialement désignés par Sonatrach pour défendre ses hauts dirigeants se sont, logiquement, retirés, et il va falloir à Mohamed Meziane et ses collègues assurer leur propre défense. Pour rappel, l’affaire a été révélée par la presse nationale, avant d’être confirmée par le ministre de l’Énergie et des Mines. Elle porte sur l’attribution de marchés de gré à gré et implique de hauts dirigeants de la Sonatrach, dont le P-DG et ses principaux collaborateurs.
Le ministre de l’Énergie et des Mines avait, pour rappel, affirmé que les cadres de Sonatrach seraient défendus par les avocats de la société, en vertu de la convention collective de Sonatrach. Chakib Khelil avait affirmé que ni Sonatrach, encore moins son département ne s’étaient constitués partie civile dans cette affaire et que l’enquête menée par les services de sécurité avait été actionnée à son insu.

La décision de Sonatrach de se constituer partie civile, même si elle intervient tardivement, constitue un véritable camouflet pour le ministre de l’Énergie et un lâchage pur et simple des cadres dirigeants de Sonatrach.
Donnant, jusque-là, l’impression de ne pas être concernée par le scandale qui la secouait, la première entreprise du pays vient de se réveiller pour tenter de défendre ses intérêts, rassurer l’opinion publique nationale, mais aussi donner un signal fort aux partenaires étrangers.

Mais, dans ce rebondissement, c’est le ministre de l’Énergie qui en prend un sérieux coup, lui qui a déjà eu du mal à s’exprimer publiquement, “pour la première et la dernière fois”, sur le séisme qui a secoué Sonatrach.
Même si dans l’affaire de Sonatrach, la justice n’a pas encore dit son mot et, par voie de conséquence, les cadres dirigeants sont présumés innocents, jusqu’à preuve du contraire, il y a lieu de s’interroger sur l’étendue des dégâts au cas où la justice venait à confirmer les soupçons qui pèsent sur ces cadres.
Chakib Khelil changera-t-il de fusil d’épaule en adoptant une attitude pareille à celle de son collègue Amar Ghoul dont le secteur est éclaboussé par le scandale de l’autoroute Est-Ouest ?

Tout porte à croire que ces affaires de corruption étalées au grand jour ces derniers temps ne vont pas rester sans laisser de séquelles. Mais, au-delà des personnes qui en payeraient les frais, il y a lieu de savoir si cette campagne mains propres sera inscrite dans la durée, ou si, au contraire, elle ressemblerait à toutes les autres campagnes.

Par : Azzeddine Bensouiah/ LIBERTE

Facebook

About these ads

9 réflexions sur “Affaire Sonatrach: Sonatrach se constitue partie civile, Khelil lâche Meziane

  1. Chakib

    qu’allah prend justice (pour tous ceux qui veullent du mal a ce paye de martires).
    la suite au prochains IN challah.
    il se trouve qu’il y a des gens qui meurent de famine de desespoire et etc.. alors aue d’autres juissent de tout.
    person ne te voix mais allah est toujours la.

  2. lode

    ils vont tous partir un jour mais il reste leurs enfants , il faut que l’état leur enléve tout les biens et argent, pour que leurs enfants et leur famille resterant éxemple pour les suivant ( PDG, DIRECTEUR.WALLI.MINISTRE.MAIRE et les Juges ecxt……..)
    quand je les vois à la télé, ils ont tous des gros et grand ventre,ils ont bouffé l’algerie, ils ont tous des usines, et des affaires a l’étranger,
    nous on peu rien leurs faire ici mais allah les attends ,
    ils ont l’argent et le pouvoire ici mais chez allah ils ont quoi ?

  3. hakim

    ont dit qu’ont peut pas raconter une histoir sans HEROS ( je me demande ou sans ces heros).
    bref, l’algerie est le pays le plus riche au monde pq, depuis 1962 ils arrete pas de volé, est il en reste encore. alah yarhem echouhada, hommage a mon grand pére.

  4. Adila

    Du projet de produire plus de 6000 kg d’or par mois au niveau de Amesmassa, par Enor où la Sonatrach detient 48 % des actions, Et aprés la consomation de plus de 50 millions de dollars mis à la disposition d’une bande de voleurs étrangers et algeriens, par les pouvoirs publics algériens. Voila qu’ils nous disent qu’ils ne peuvent produire plus de 1500 kg par mois. Donc, où est l’argent.

  5. Adila

    11.02.2010
    L’escroquerie dure depuis 2006
    PRODUCTION AURIFÈRE
    3,2 tonnes d’or attendues en 2007
    12 Juin 2006 – Page : 4
    Lu 44 fois

    Lors de l’émission El Mountada de la Radio nationale Chaîne I, dont M. Ali Nouioua, président-directeur général de l’Entreprise nationale de traitement et extraction de l’or (Enor) fut l’invité, il a été annoncé que la production aurifère du gisement de Tirek a atteint 700 kg/an. Avec l’exploitation du site d’Amesmassa, elle devrait atteindre 3,2 tonnes/an en 2007. La quantité d’or obtenue par tonne de minerai extrait donne 12 gr d’or pur.
    Les premières découvertes de sites aurifères datent des années 70-80 et les recherches ont été menées par la Sonarem. Ce secteur, jusque-là méconnu et marginalisé, était régulé par l’Etat. La loi de 2001 vise, selon M.Nouioua, à dynamiser et à accroître la production de ce secteur. Ces textes de loi demeurent méconnus et leur application tardive puisqu’il a fallu attendre 2003 pour qu’ils le soient. Le secteur minier, en particulier celui de l’or accuse un retard considérable, vu l’utilisation de moyens traditionnels ainsi que sa marginalisation. C’est pour cela que l’Enor, entreprise australo-algérienne, bénéficiera, sans aucun doute, du savoir-faire technologique étranger ainsi que d’investissements financiers.
    Des sociétés étrangères observent déjà avec attention cette évolution et s’intéressent à un secteur pratiquement inexploré à ce jour. De part sa formation géologique, le Hoggar ressemble, à bien des égards, aux riches sous-sols canadiens et australiens. D’où leur intérêt. Le secteur minier, son développement est en bonne voie, selon l’orateur.
    Quant au marché de l’or, sa commercialisation en faible quantité ne peut se faire en bourse parce qu’il ne générerait pas de marge bénéficiaire. Et c’est pour cette raison que les lingots sont mis aux enchères, donc au plus offrant, en toute transparence. Les 700 kg d’or du gisement de Tirek ne représentent que 15% du marché national, mais ce gisement pourrait dépasser les 80% d’ici 5 ans. L’affinage de l’or de Tirek se fait en Suisse d’où il est rapatrié 48 heures après.
    L’or extrait est de 21 à 22 carats et contient des matières telles que le fer ou le plomb. Ainsi affiné, il pénalise moins le bijoutier qui, lui-même, le ramène à 18 carats. Le P-DG de l’Enor soulignera que l’intérêt du partenariat étranger, et son expérience servira à la formation et comblera le manque de compétences dans ce domaine. Il citera l’exemple de l’école des mines.
    Situé aux confins de la frontière malienne, le gisement de Tirek est distant d’environ 400 km de Tamanrasset.
    200 employés y travaillent. Si les conditions au départ du chantier étaient terribles, les travailleurs, aujourd’hui, bénéficient d’une base vie qui dispose de télésatellite, et d’un congé d’un mois sur deux, ce qui revient à travailler six mois par an. Il faut relever toutefois que pendant six mois de l’année, la température tourne autour de 45°.

    • Adila

      mais depuis cette date, la production d’or et en moyenne ne depasse pas les 50 kg. Malgré que plus de 50 millions de dollars ont été mis par les pouvoir public dans cette entreprise. Cette entreprise a promis la production de 10000 kg d’or par mois. Promesse faite par le Pdg, de cette entreprise avant de volé les dollars mis a sa disposition pour mettre en valeur ce projet. Pauvre Algérie

  6. adgemi

    je trouve que il ya un gros soucis a se faire depuis du annéé du corompue se trouve au sein de l algerie et ceci depuis fort longtemp . aujourd hui une grosse affaire qui touche vraiment les gens qui nous gouverne j aimerais que les algeriens refont une autre geurre et demandé justice a tout les gens qui on gouverné cette algerie l affaire et vraiment trop grave pour laissé cela passé encore
    j aimerais qsue ce peuiple puisse un jour prendre les arme et condamné cette pouriture afin qu il paye

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s